Le guide complet sur la gestion de la trésorerie

La gestion financière est fondamentale pour la réussite de toute entreprise. Qu’elles soient petites, moyennes ou grandes, une gestion rigoureuse assure leur stabilité financière et facilite des décisions stratégiques éclairées.

La trésorerie joue un rôle central dans ce cadre, reflétant la santé de l’entreprise et sa capacité à honorer ses obligations financières.

Approfondissez vos connaissances sur ce sujet complexe en poursuivant la lecture de ce guide écrit par Leano, la plateforme de financement pour les PME

Définition et objectifs de la trésorerie

La trésorerie d’une entreprise représente l’ensemble de ses liquidités disponibles, c’est-à-dire les fonds immédiatement utilisables pour régler les dépenses courantes et les obligations financières. Elle inclut les comptes bancaires, le solde de trésorerie et les flux financiers entrants. Elle est séparée en deux, avec une trésorerie dite active et la trésorerie dite passive.

Avec en 2021 près de 159 000 petites et moyennes entreprises existantes en France selon l’INSEE, l’enjeu du financement et précisément celui de la trésorerie est essentiel, car signe de bonne santé à l’échelle de chaque entreprise, mais aussi au niveau macroéconomique, à l’échelle de l’économie française. 

Trésorerie active & trésorerie passive

Trésorerie active

La trésorerie active se compose des actifs circulants immédiatement disponibles pour financer les opérations quotidiennes de l’entreprise. Elle est cruciale pour payer les fournisseurs, gérer les stocks et faire face aux dépenses courantes sans délai.

Trésorerie passive

La trésorerie passive, quant à elle, regroupe les excédents de trésorerie qui ne sont pas utilisés immédiatement, mais placés pour générer des revenus supplémentaires. Ces placements financiers peuvent inclure des comptes d’épargne, des obligations ou d’autres instruments financiers à faible risque.

Les objectifs de la trésorerie

Ses objectifs

Comment ?

Prévenir les difficultés de trésorerie

Assure que l’entreprise dispose des liquidités nécessaires pour faire face aux dépenses imprévues et aux obligations financières.

Optimiser les flux financiers

Permet une gestion fluide des mouvements financiers entrants et sortants, minimisant les délais de paiement et améliorant la rotation des stocks.

Maintenir une trésorerie saine

Garantit la stabilité financière et la capacité de l’entreprise à investir dans de nouvelles opportunités de croissance.

Réduire les risques financiers

Diminue le risque de trésorerie négative et de mauvaise gestion, assurant ainsi la continuité des opérations et la confiance des parties prenantes.

Honorer les engagements financiers

Assure que l’entreprise peut respecter ses obligations envers les fournisseurs, les employés et les partenaires financiers, renforçant ainsi sa réputation et sa crédibilité.

Les indicateurs clés de la trésorerie

Le besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement (BFR) fait partie des indicateurs fiables et essentiels pour comprendre la trésorerie d’une entreprise. Il représente la différence entre les actifs circulants (stocks, créances clients) et les passifs circulants (dettes fournisseurs). Une bonne gestion du BFR permet de maintenir une trésorerie saine et d’éviter une situation financière compliquée.

  • Un BFR positif indique que l’entreprise a besoin de financement pour couvrir ses besoins opérationnels.
  • Un BFR négatif signifie en revanche que l’entreprise dispose de ressources suffisantes pour financer ses opérations courantes.

 Les créances clients

Les créances clients représentent les sommes dues à l’entreprise par ses clients. Elles sont cruciales pour la trésorerie, car elles constituent une part importante des flux financiers entrants.

Une gestion efficace des créances clients implique de réduire les délais de paiement et de minimiser les risques de non-paiement. Cela peut être réalisé grâce à des politiques de crédit strictes et à l’utilisation de solutions comme l’affacturage pour améliorer les flux de trésorerie.

Les dettes fournisseurs

Les dettes fournisseurs sont les montants que l’entreprise doit à ses fournisseurs. Une bonne gestion des dettes fournisseurs permet de préserver la stabilité financière de l’entreprise en évitant les retards de paiement et en maintenant de bonnes relations avec les fournisseurs.

Pour cela, il est essentiel d’optimiser les délais de paiement et de négocier des conditions financières favorables.

Les délais de paiement

Les délais de paiement, qu’ils concernent les clients ou les fournisseurs, ont un impact direct sur la trésorerie.

S’ils sont trop longs peuvent entraîner des difficultés de trésorerie, tandis que des délais de paiement fournisseurs trop courts peuvent mettre une pression sur les ressources financières de l’entreprise.

Il est donc crucial de trouver un équilibre optimal pour maintenir une trésorerie nette positive.

Quels sont les principaux défis pour une gestion de trésorerie efficace ?

La gestion de la trésorerie présente plusieurs défis majeurs que les entreprises doivent surmonter pour maintenir une trésorerie saine et stable :

  • Prévision des flux de trésorerie : Anticiper les entrées et sorties de fonds pour éviter les surprises.
  • Optimisation des délais de paiement : Équilibrer les paiements clients et fournisseurs pour éviter les décalages.
  • Gestion des imprévus : Prévoir des réserves pour faire face aux urgences financières.
  • Contrôle des coûts : Surveiller et réduire les dépenses inutiles pour améliorer la trésorerie.

Quelles sont les bonnes pratiques à suivre ?

Faire un plan de trésorerie d’entreprise 

Il permet d’anticiper les flux financiers et d’identifier les périodes de tension. Ce plan doit être mis à jour régulièrement pour refléter les changements dans les activités de l’entreprise.

Évaluer ses flux de trésorerie

Une évaluation régulière des flux de trésorerie entrants et sortants aide à comprendre les tendances et à ajuster les stratégies en conséquence. Utiliser des logiciels de gestion facilite ce processus.

Anticiper à moyen et long terme

Une gestion optimale permet de planifier les financements nécessaires et de prévenir les difficultés financières. Cela peut inclure l’achat de nouvelles machines, l’ouverture de nouvelles filiales ou la gestion des excédents de trésorerie pour les périodes de faible activité.

Optimiser retards de paiement

Minimiser les retards de paiement en établissant des politiques de crédit strictes et en suivant de près les créances clients. Cela contribue à maintenir un flux entrant de trésorerie positif et ne pas dépendre d’autres acteurs.

Suivre et optimiser ses stocks

Une bonne gestion des stocks réduit les coûts liés au surstockage et aux ruptures. Par exemple, utiliser un logiciel de gestion pour suivre les niveaux de stocks en temps réel et commander les matières premières sans trop prendre d’avance.

Augmenter ses fonds propres pour investir

Avoir un excédent de trésorerie et renforcer le capital de l’entreprise permet de financer des projets de croissance comme l’achat de nouvelles machines ou l’expansion géographique sans recourir à des dettes coûteuses.

Ajuster ses prix si besoin

Revoir régulièrement les prix des produits et services pour s’assurer qu’ils couvrent les coûts, génèrent des marges suffisantes et restent compétitifs sur le marché.

Dialoguer avec l’ensemble des acteurs  pour négocier ou améliorer les process

Communiquer avec les parties prenantes, internes et externes, est une démarche importante pour négocier des conditions favorables, comme des délais de paiement plus courts avec les fournisseurs ou des taux d’intérêt réduits avec les partenaires financiers.

Simplifier la gestion de trésorerie: choisir les bons logiciels

Pour simplifier la gestion de trésorerie, les entreprises doivent choisir des logiciels adaptés à leurs besoins spécifiques. Ces outils permettent de suivre les performances via des tableaux de bord ergonomiques pour avoir une meilleure vue d’ensemble de la situation, et pour gérer efficacement son plan financier.

La plateforme de financement pour PME Leano s’inscrit dans cette démarche de simplification et offre une solution tout-en-un, centralisant les prêteurs digitaux et permettant un suivi optimal des demandes de financement.

Grâce à une interface permettant une orchestration intelligente des sources de financement externes, Leano aide les PME à maintenir une trésorerie saine et à optimiser leurs flux financiers. Opter pour Leano, c’est économiser du temps et de l’argent tout en assurant une gestion efficace de la trésorerie !